Actu

Volvo Trucks s’expose électrique

Avec l’événement intitulé Move to Zero, le groupe Volvo (Volvo Trucks mais également Volvo Financial Services et Volvo Construction Equipement) a tenu à rappeler sa foi absolue dans l’électrification des activités de BTP et de transport routier. Expositions dynamiques de matériels, stands de prestataires et de services, se tiennent dans l’enceinte de l’ancienne fonderie Renault Trucks de Vénissieux – tout un symbole – jusqu’au 6 octobre 2023 à destination des clients et prospects. Près de 1 000 personnes sont attendues sur les 4 jours.

Tout le portefeuille de matériels était présent avec, en particulier, différents camions à batteries en application approche chantier ou pour les métiers de l’environnement. En effet, il n’existe pas (encore) de camion homologué « off road » chez Volvo Trucks pour sa gamme électrique.

Les Volvo FL, FE et FMX à batteries ont tenu la vedette, tant en versions tracteurs que porteurs. Ces derniers étaient tous carrossés : qui par Dalby, Marrel, Vincent, Palfinger, Hyva ou Jarjat. Quelques tombereaux Diesel étaient de la partie, pour montrer qu’un camion routier peut aussi avoir sa place en mine et carrière (et offrir de substantiels gains de compétitivité grâce à la possibilité de passer d’un site à un autre sans passer par la case porte-engins) grâce à des PTAC techniques « confortables » (un Volvo FMX 8×6 à boîte Volvo i-Shift robotisée de PTAC de 60t et un FMX 6×6 à boîte Volvo Powertronic à convertisseur de couple de 50t en charge).

La présence de Volvo Financial Services lors de cet évènement s’explique par le rôle accru que joue la location pour « passer la marche » de l’investissement en véhicules électriques à batteries. Pour l’occasion, le groupe a communiqué sur ses offres « tout compris » avec contrat de maintenance et paiement au kilomètre sur des contrats de 60 mois.

Un espace dédié aux prestataires dans le domaine de la recharge était prévu avec la venue de TSG, Proviridis, Omexon ou Autorecharge, tous partenaires de Volvo Trucks France – dont le réseau agit comme apporteur d’affaire -. On voit à au moins deux noms de la liste que les énergéticiens ont pris ce sujet à bras le corps. Reste à faire bouger Enedis, mais ils ont promis de venir à Move to Zéro …