Actu

Des routiers marocains abandonnent leurs camions en Espagne

Les faits relatés sont à peine croyable. Depuis le mois de mars, en Espagne, le nombre de camions marocains abandonnés se multiplie. Selon plusieurs médias ibériques, les conducteurs ont laissé leur véhicule pour rejoindre des entreprises européennes plus intéressantes sur le plan de la rémunération.

Les exemples sont de plus en plus nombreux dans plusieurs provinces d’Espagne : des poids lourds immatriculés au Maroc sont laissés à l’abandon sur des aires d’autoroutes voire le long de nationales.

En réalité, face à la pénurie de conducteurs, plusieurs entreprises espagnoles, françaises, belges, de transport ont proposé des contrats avantageux aux routiers marocains. Ces derniers n’ont pas hésité à laisser leur véhicule sans se préoccuper de ce qu’il allait devenir.

Mais l’affaire ne s’arrête pas là. Les transporteurs marocains concernés auraient du mal à récupérer leurs camions laissés à l’abandon. Les autorités espagnoles s’y opposent, estimant que c’est au conducteur de ramener le véhicule au pays.

L’ODTL transport international a déclaré que ces annonces étaient totalement fausses. « Nous n’avons recensé aucun cas d’abandon de camion par des chauffeurs marocains en Espagne », a-t-il précisé.

Pour rappel, la donne a changé depuis quelques semaines en Espagne. En effet, le gouvernement espagnol a ratifié en mars dernier l’accord d’échange de permis de conduire entre le Maroc et l’Espagne. Les conducteurs marocains de camions et de bus peuvent depuis circuler sur les routes espagnoles sans avoir besoin de changer de permis de conduire ni de se soumettre à des tests théoriques et pratiques de conformité. Ce qui pourrait expliquer cela.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *