Articles 18H

Le MAN eTruck réussit ses tests polaires

MAN vient de terminer les tests hivernaux de son eTruck dans le nord de la Suède. Le remplaçant du diesel sans émission de CO2 sera prêt à être lancé sur le marché en 2024, précise le constructeur.

Le MAN eTruck, dont l’autonomie quotidienne est comprise entre 600 et 800 kilomètres, a prouvé qu’il fonctionnait sans problème sur la glace, dans la neige et à des températures allant jusqu’à moins 40 degrés. Les fonctions de conduite et l’autonomie, le chauffage et le comportement de charge ont fait l’objet de milliers de kilomètres d’essais électriques réussis dans les conditions de l’Arctique.

Une trentaine d’ingénieurs d’essai ont bravé l’hiver polaire avec son froid glacial, ses tempêtes de neige et seulement quelques heures de lumière du jour pendant environ quatre mois en vue de préparer le nouveau MAN eTruck à la production en série. Ils ont ainsi testé la gestion globale de l’énergie, le refroidissement et la gestion thermique des batteries, l’interaction et le contrôle des composants de la chaîne cinématique ainsi que le comportement de charge dans les conditions hivernales extrêmes, entre autres, sur quatre prototypes présentant différentes configurations de batterie, de moteur électrique, de transmission, d’essieu et de cabine de la future gamme de production en série.

Le test hivernal n’était que le début d’une série de nombreux tests de véhicules et de composants qui mettront le nouveau MAN eTruck à l’épreuve jusqu’à son lancement sur le marché. Voici quelques-unes des nombreuses validations à venir qui permettront au camion d’être prêt pour la production en série : les batteries doivent prouver leur résistance au feu, à l’immersion dans l’eau et à la chute libre. Les composants individuels et l’ensemble du véhicule doivent passer des crash-tests exigeants, mais aussi des mesures de bruit et des tests de compatibilité électromagnétique.

Hervé Rébillon
Les derniers articles par Hervé Rébillon (tout voir)