Actu

Réforme de l’Assurance chômage : le GPS contre le bonus-malus

Le bonus-malus des cotisations Assurance chômage qui s’applique depuis septembre 2022 à sept secteurs d’activités dont le transport et la logistique pourrait être étendu à d’autres secteurs. Les fédérations et entreprises adhérentes au GPS (Groupement des professions de services) s’y opposent et le font savoir dans une tribune. TLF est cosignataire.

L’Union TLF dénonce depuis l’origine ce dispositif et appelle a minima à des mesures permettant de le rendre plus cohérent. Elle a ainsi proposé cinq mesures, et notamment un meilleur ciblage du dispositif sur les contrats inférieurs à un mois. Cette mesure a d’ailleurs été reprise par les partenaires sociaux dans leur protocole d’accord du 10 novembre 2023.

Les Services rappellent leur vive opposition à la taxation des contrats courts, jugée contre-productive et préjudiciable pour la continuité de l’activité économique. Ce système est vivement contesté par nos entreprises, qui ont besoin des contrats courts pour répondre avec agilité aux besoins fluctuants de leurs clients.

« Dans nos activités, la relation-client et la continuité du service sont primordiales et dans la mesure où ce que nous produisons ne se stocke pas et peut donc difficilement être reporté, nous devons nous adapter en permanence pour satisfaire nos clients. «Nos entreprises ont besoin d’utiliser des contrats de courte durée pour pallier les absences imprévues ou des pics d’activité saisonniers » rappelle la Tribune.

« Lorsque la France organise les Jeux olympiques et paralympiques, évènement qui ne va durer que quelques semaines, le surcroît d’activité généré n’est pas absorbable par les équipes en place. Sans les contrats de courte durée, les entreprises ne pourraient pas répondre à toutes ces attentes » ajoute-t-elle.

Liste des cosignataires de cette tribune

  • Caroline Adam, Déléguée générale du Syndicat des professions des centres de contact (SP2C)
  • Brice Alzon, Président de la Fédération du service aux particuliers (FESP)
  • Isabelle Aprile, Présidente du Syndicat national de la restauration collective (SNRC)
  • Pierre Brajeux, Président de la Fédération française de la sécurité privée (FFSP)
  • Véronique Discours-Buhot, Déléguée générale de la Fédération française de la franchise (FFF)
  • Abdelhamid Faddeoui, Président Groupement des entreprises de sécurité (GES)
  • Eric Hémar, Président de l’Union des entreprises de transport et logistique de France (Union TLF)
  • Philippe Jouanny, Président de la Fédération des entreprises de propreté et services associés (FEP)
  • Nicolas Lixi, Président du Syndicat national des prestations d’accueil en entreprise, d’animation et de promotion des ventes (SNPA)
  • Alain Martin, Président du Syndicat national des organisateurs et réalisateurs d’actions promotionnelles et commerciales (SORAP)
  • Thierry Marx, Président de l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie (UMIH)
  • Olivier Payen, Président FACILITY du groupe SAMSIC
  • Catherine Quérard, Présidente du Groupement des Hôtelleries & Restaurations de France (GHR)
  • Richard Vainopoulos, Président de Tourcom
  • Bruno Vaquette, CEO & Président de Sodexo France
  • Damien Verdier, Président du Groupement des Professions de Services (GPS)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *