Actu

ABB partie prenante du projet européen NextETRUCK

La multinationale d’origine Helvétique ABB, et sa filiale ABB E-Mobility, seront responsables de la gestion et du contrôle de la charge des véhicules à batteries dans le cadre du programme européen NextETRUCK. Celui-ci cible le transport régional de marchandises et ambitionne une augmentation d’au moins 10% de l’efficacité énergétique par rapport aux véhicules électriques de référence actuels (preuve qu’il y a de la marge de progression, soi-dit en passant).

ABB E-Mobility a la responsabilité de deux parties : la gestion de la recharge et son contrôle. Deux domaines clefs pour la sécurité, la maîtrise des coûts et la disponibilité opérationnelle des véhicules. Le programme NextETRUCK « préparera des démonstrateurs de concepts et d’infrastructures pour la recharge rapide ».

Les démonstrateurs du programme Next ETRUCK sont prévus à Istambul (Turquie), Barcelone (Espagne) et Utrecht (Pays-Bas) au plus tard le 31 décembre 2025, date de clôture du programme triennal qui implique 19 partenaires issus de 8 pays.

L’enveloppe globale allouée à ce projet est de 14,67 millions d’euros. Les constructeurs impliqués dans ce projet sont le Turco-germano-américain Ford Otomotiv , le Basque Espagnol Irizar et le britannique Tevva.

Détail insolite : les véhicules réels auront leurs doubles numériques, permettant d’effectuer des simulations afin de mesurer les effets de certaines innovations sur les performances. Parmi les objectifs assignés aux véhicules : une autonomie de 300 km au PTAC maximal entre deux recharges complètes ou une capacité à effectuer 200 km d’autonomie moyenne en conditions réelles sur une période de 6 mois.