Actu

Volvo officialise ses travaux sur le moteur à combustion hydrogène

C’était un secret de Polichinelle, mais c’est désormais officiel : le groupe Volvo AB travaille sur le moteur à combustion hydrogène. Premiers roulages sur route attendus en 2026.

Volvo Trucks présente un nouveau moteur Volvo D16 compatible Euro VII poussé à 17.3 litres puis officialise ses travaux autour de moteurs à combustion interne alimentés à l’hydrogène.

En France, quelques moteurs Renault Trucks de moyenne cylindrée à allumage commandé et injection indirecte ont été vus sur des bancs d’essai dès 2023 et début mai 2024, un tracteur Renault Trucks H2 était vu sur les pistes d’essais de l’UTAC à Linas Monthléry.

Dans son communiqué officiel, Volvo Trucks parle d’un lancement commercial « prévu vers la fin de cette décennie » avec des tests sur route ouverte dès 2026 (probablement avec des flottes ciblées). Afin de ne pas se déjuger, Volvo Trucks explique « les camions à moteurs à combustion hydrogène complèteront l’offre de solutions alternatives de Volvo qui se compose notamment de camions électriques à batteries, de camions électriques à pile à combustible [via la co-entreprise Cellcentric avec Daimler Trucks NDLR] et de camions fonctionnant aux carburants renouvelables, comme le biogaz ou le HVO ». Bizarrerie, le texte omet le B100 pour lequel Volvo Trucks France s’est impliqué techniquement et commercialement.

Quant au choix technique, il repose sur le système dual-fuel déjà commercialisé par Volvo Trucks sur ses modèles FM et FH alimentés au GNV stocké sous forme liquide (GNL). On est donc en présence d’un moteur à allumage par compression avec injection directe et non à allumage commandé, ce qui constitue une singularité par rapport aux constructeurs concurrents travaillant également sur l’hydrogène comme carburant.

On comprend mieux dès lors les liens forts noués entre Volvo AB et Westport Fuel Systems en 2022 autour de la technique HPDI. Accords qui visent à créer, dans le cours de l’année 2024, une co-entreprise pour le développement industriel à grande échelle du système d’injection HPDI.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *