Non classé

Grande-Bretagne : des subventions pour le transport autonome

Le gouvernement britannique a annoncé un financement de 42 millions de livres sterling (environ 47 M€) pour le développement du transport autonome. Les subventions proviennent du programme Connected and Automated Mobility du Center for Connected and Autonomous Vehicles et seront cofinancées par l’industrie. Sept projets en bénéficieront, la plupart visant le transport des personnes, mais deux se concentrant sur celui des marchandises.

« Les véhicules autonomes, y compris les autobus, transformeront positivement la vie quotidienne des gens en facilitant les déplacements, en améliorant l’accès aux services vitaux et en renforçant la connectivité régionale. Nous soutenons et investissons dans le déploiement sécurisé de cette technologie incroyable pour aider à maximiser son potentiel tout en créant des emplois qualifiés et en stimulant la croissance dans ce secteur important », a déclaré Mark Harper, secrétaire aux Transports.

Le plus grand financement, 6,6 millions de livres sterling, ira au consortium Hub2Hub composé de HVS, un constructeur de véhicules basé à Glasgow, de Fusion Processing, spécialiste de l’automatisation, et d’Asda, un détaillant. HVS a conçu un prototype de tracteur à hydrogène qui devrait commencer les essais en 2024, d’abord avec un agent de sécurité à bord, puis en version entièrement autonome avec un “chauffeur” télécommandé à chaque fin de trajet.

Le deuxième projet lié aux camions, V-CAL de la North East Automotive Alliance, recevra 4 millions de livres sterling pour développer quatre poids lourds autonomes opérant sur des routes privées proches de l’usine Nissan de Sunderland.