Actu

MAN Truck & Bus lance une campagne de rappel

Un communiqué de MAN Truck & Bus invite les clients équipés de moteurs D2676 produits entre novembre 2016 et août 2019 (normes Euro VI-c) à retourner dans le réseau MAN pour des contrôles approfondis.

MAN joue la transparence sur sa campagne de rappel concernant les moteurs D2676 Euro VI-c produits entre novembre 2016 et août 2019. Cela concerne aussi bien les camions MAN TGS et TGX à moteurs MAN D2676LF51 et LF53 (environ 120 000 unités) que les autocars MAN et Neoplan équipés des moteurs MAN D2676LOH35 et LOH37 (un parc circulant de 5 000 machines). Le danger potentiel est un risque d’incendie. À ce jour, MAN a recensé 170 cas dont 18 pour le premier semestre 2024.

Sur le parc en circulation, MAN annonce avoir déjà couvert environ 50% de celui-ci par les mesures correctives. Les propriétaires ont été, ou sont rappelés, par courrier les invitant à aller dans le réseau officiel MAN. La cause du problème est liée au vieillissement prématuré des paliers (nouvelle génération sans plomb). Ceux-ci seraient plus sensibles au vieillissement de l’huile et aux pollutions extérieures. La qualité d’huile, et la maintenance du circuit de lubrification et filtration, seraient fondamentales. MAN liste les différents facteurs de risques : sur-régimes, présence de liquide de refroidissement dans le circuit d’huile, reparamétrage sauvage des moteurs (tuning), usage d’huiles ou de filtres non conformes aux spécifications de l’usine. On devine (en creux) les motifs de non prise en charge en garantie…

Dans le cas de non conformités lors de l’utilisation des moteurs, les premiers dommages pourraient survenir entre 400 000 et 500 000km. MAN tient à rassurer ses clients : « si tous les plans de maintenance sont respectés en temps et en heure pour ces moteurs, MAN n’observe pas d’accroissement de dommages, mais plutôt un niveau de fiabilité et robustesse qui leur assure un potentiel dépassant largement le million de kilomètres pour certains d’entre eux. »

Un rappel au respect scrupuleux du plan de maintenance

MAN insiste le fait que le respect des intervalles, plans de maintenance et spécifications techniques de l’usine « est de la plus haute importance » pour les véhicules concernés. Les premiers courriers auraient été envoyés dès 2022 et les mises à jour se poursuivent dans le réseau MAN. Au-delà de la procédure de rappel officielle, nous nous permettons d’alerter les utilisateurs ayant fait l’acquisition de leurs véhicules MAN sur le marché de l’occasion. Tout particulièrement si le véhicule a été acquis hors de France. Les risques que le constructeur ne puisse plus en assurer la traçabilité étant dans ce cas accrus. Dans tous les cas, il est prudent de se rapprocher du réseau MAN Truck & Bus France pour vérifier que le véhicule a bien bénéficié des mesures correctives mises en place (notamment au niveau du système de filtration de l’huile moteur).Parmi les corrections évoquées par MAN, il peut être prévu une modification des intervalles de vidange, en particulier pour les usages sévères.

Notons toutefois le bel effort de transparence de MAN qui a informé la presse de cette campagne. D’autres constructeurs n’ont pas ces scrupules, malgré différentes alertes recensées sur le site http://rappel.conso.gouv.fr.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *