Actu

Marché français Poids lourds 2019 : la hausse se prolonge malgré la pénurie de conducteurs

Lors d’une conférence de presse à Paris, la CSIAM qui réunit les constructeurs étrangers de poids lourds a annoncé une bonne année 2019 malgré un « frein majeur » : la pénurie des conducteurs. La hausse des immatriculations augmente de 9% depuis le début de l’année.

« Chaque année depuis 2015, nous faisons mieux de mois en mois. La hausse de 2018 se prolonge. C’est une bonne nouvelle » a déclaré Thierry Archambault, président de la CSIAM, ajoutant : « nous retrouvons des chiffres d’avant la crise de 2008 en ce qui concerne le marché des plus de 5 tonnes. Malgré des éléments d’incertitudes, nous devrions retrouver les mêmes niveaux que l’an passé. Avec un frein objectif : la pénurie de conducteurs. »

Le segment des porteurs augmente de près de 8% (8 629 unités), celui des tracteurs de plus de 9% (10 776 unités). “L’activité économique meilleure qu’anticipée et l’accélération des renouvellements pour bénéficier de meilleures performances produit lié à Euro 6 (consommation notamment) contribuent, encore sur ce début d’année, à ces scores” fait remarquer la CSIAM.

Visualiser dans son intégralité les résultats en France constructeur par constructeur depuis le 1er janvier

Patrick Cholton, président Fédération Française de Carrosserie, est revenu sur la date butoir du 15 juin concernant l’installation des nouveaux tachygraphes numériques qui imposent de nouvelles installations à bord des véhicules industriels neufs. « Nous avons cherché des solutions pour repousser la date du 15 juin comme c’est le cas en Belgique. Nous avons convenu avec le ministère des transports. Il a été décidé que les immatriculations se feront en ww en attendant » a annoncé le président. Mais des questions restent en suspens. Les porteurs seront-ils concernés ? Pour information, un document officiel sera communiqué rapidement par le ministère.

Les commandes ? Aucun constructeur n’a souhaité s’avancer sur les chiffres. Patrick Cholton, président de la FFC, a déclaré « qu’un léger tassement des commandes a été enregistré depuis le début de l’année, les devis sont moins nombreux. » Jean-Marc Diss, directeur général de Mercedez-Benz Trucks France et président de la CSIAM, a indiqué : « Les transporteurs ont moins de travail. Les sociétés changent leur comportement d’achats.” « Au niveau européen, nous sentons un tassement du marché des Véhicules d’Occasion. C’est souvent un signe avant-coureur sur les commandes des véhicules neufs. Mais globalement, la santé financière des entreprises de transport s’est améliorée aujourd’hui » a ajouté Philippe Canetti, directeur général DAF Trucks France.

 

Hervé Rébillon
Les derniers articles par Hervé Rébillon (tout voir)