Actu

Quand un ministre des transports accuse une fédération de transport routier

Le ministre britannique des Transports, Grant Shapps, n’hésite pas à accuser la Road Haulage Association, la fédération du secteur du transport routier, estimant qu’elle a déclenché les pénuries de carburant dans le pays.

Faute de conducteurs routiers, de nombreuses stations-service ont dû fermer. Dimanche, le gouvernement a annoncé qu’il accordait jusqu’à 10 500 visas de travail provisoires, dont 5 000 réservés aux routiers.

« Un des organismes représentant les transporteurs a donné un briefing irresponsable (à propos de potentielles pénuries) qui a contribué à déclencher la crise » a affirmé hier le ministre, dénonçant une «situation fabriquée» par un geste «très inutile» et «contre-productif». «Il y a eu une réunion il y a environ 10 jours au cours de laquelle l’une des associations de transporteurs a décidé de divulguer des détails aux médias», a-t-il détaillé, «et cela a créé un assez grand degré d’inquiétude, car les gens réagissent naturellement à ce genre de choses».

En clair, Grant Shapps accuse les associations du secteur de «vouloir à tout prix» embaucher «davantage de chauffeurs européens, (qui) baissent les salaires britanniques». «La solution à long terme» ne pouvait être «d’entrer dans un cercle vicieux constant où on n’est pas capable de former des gens ici et de les employer avec des salaires décents» a ajouté le ministre.

La Road Haulage Association a qualifié d’«absurdes» les accusations «sans aucun fondement» selon lesquelles il aurait averti les médias de potentielles pénuries, affirmant que le gouvernement devrait plutôt adopter une approche «holistique» de la crise.