Camions

Hydrogen Vehicule System (HVS) révèle son tracteur grand routier à pile à combustible

L’hydrogène et la pile à combustible font fantasmer de nombreux pays et prétendants. Un des derniers en date est l’écossais Hydrogen Vehicle System (HVS) dont le siège social est localisé à Glasgow (Ecosse). La présentation a eu lieu lors du salon Commercial Vehicule Show le 18 avril dernier.

Le développement du véhicule se fait sur le site de Horiba MIRA (institut de recherche dans l’industrie automobile et les transports routiers) à Nuneaton (Warwickshire). Pour le moment, HVS a révélé un tracteur routier à silhouette 4×2 pour un PTRA de 40 tonnes. Il revendique une autonomie de 600 km avec l’avantage (classique pour un véhicule à hydrogène) d’un temps de ravitaillement d’environ 20 minutes. Le communiqué ne précise pas s’il doit se ravitailler en 350 ou 700 bar de pression.

Le tracteur routier de HVS part d’une feuille blanche, aussi bien pour le châssis que pour la cabine, ce qui permettrait, selon le communiqué de HVS, d’optimiser l’habitabilité, l’accessibilité et l’aérodynamisme. Le pont arrière intègre la motorisation électrique.

Originalité typiquement britannique, la régénération d’énergie à la décélération utilise le procédé KERS (Kinetic energy recovery system -ou système de récupération de n’énergie cinétique-) développé par Torotrak pour les véhicules industriels, et tout particulièrement le constructeur d’autobus Wrightbus.

HVS revendique tout le développement de la gestion du véhicule et de toute son électronique. On suppose que l’actionnaire EG Group (distributeur d’épicerie et de carburants) pourrait devenir à terme un des premiers clients des véhicules de la marque pour ses propres flottes de véhicules. Pour le moment, aucune date de production, ou de commercialisation n’est annoncée.