TRM24 Le Mag

Les 40 ans des plateformes automotrices Scheuerle SPMT

Scheuerle Fahrzeugfabrick fête les 40 ans de ses plateformes automotrices SPMT[1]. Depuis 1983, ce sont 10 000 unités qui ont été produites. Le concept est né d’une demande du transporteur Mammoet (un client historique de Scheuerle) pour des colis extra-larges.

C’est d’ailleurs avec Mammoet que TII Scheuerle détient le record de charge transportée : 20 300 tonnes, précisément avec des ensembles SPMT de la marque. Avec une largeur de 2430 mm, l’élément modulaire peut, à son tour, être déplacé rapidement par route ou tout autre transport terrestre.

Depuis l’origine, les différentes générations ont deux points communs fondamentaux : une transmission hydrostatique avec un essieu oscillant à suspension hydraulique (développé par l’entreprise de Pfedelbach depuis 1956) et une commande électronique multi-directionnelle pour la direction (conçue en 1972 pour les transports lourds).

Depuis 1983, les ensembles modulaires automoteurs ont été déclinés en une véritable gamme (de 3 à 8 lignes d’essieux, avec une charge par essieu allant jusqu’à 60 tonnes), à un ou plusieurs moteurs de génération de puissance, chez TII Scheuerle : SPMT InterCombi SPE, Scheuerle SPMT K24,  Scheuerle K25 SPE sans oublier les versions SPMT SL (split type) divisibles en leur milieu. Il en existe même des versions pour climats polaires fonctionnant à -40c°.

Le constructeur insiste sur la compatibilité entre SPMT de différentes générations, ce qui confère une grande flexibilité d’usage. Les systèmes de couplage entre modules peuvent être mécaniques ou hydrauliques. Ceci permet de passer de colis aussi divers que yachts de luxe, éléments d’usines pesant plusieurs milliers de tonnes, carrosseries ou composants d’engins miniers de très grande taille, turbines électriques pour méga éoliennes de pleine mer… La liste des colis ainsi manutentionnés comprend même des hôtels et des monuments historiques !

[1] SPMT signifiant Self-Propelled Modular Transport