Actu

Les premiers camions hydrogène roulent en France

Ce sont désormais 3 camions qui roulent à l’hydrogène en France. Depuis le début de l’année, Lidl a complèté son parc poids lourds avec un Hyundai Xcient Fuell Cell alimenté par de l’hydrogène vert produit par Lhyfe. Et Hyliko vient de mettre en circulation ses deux premiers camions hydrogène rétrofités pour le compte de POINT.P, filiale du groupe Saint- Gobain.

Le Hyundai Xcient Fuell Cell de 26 tonnes acquis par les transports Jacky Perrenot est en activité sur la plateforme de Carquefou depuis le début de l’année, assurant les livraisons des supermarchés Lidl de la région Nantaise. Il est équipé d’une pile à combustible de 100 kW et permet une autonomie de 400 kilomètres. Il se ravitaille à la station multi-énergies de la Roche-sur-Yon, inaugurée en décembre 2021, et s’approvisionne en hydrogène vert 100 % renouvelable fourni par Lhyfe.

En 2021, LIDL avait choisi l’hydrogène vert pour alimenter ses engins de manutention sur la plateforme de Carquefou, s’associant à Lhyfe, pionnier dans la production d’hydrogène issu de sources d’énergies renouvelables. Cette collaboration se traduit par l’intégration de 100 engins de manutention à l’hydrogène, érigeant Carquefou comme la première plateforme logistique d’Europe à adopter l’hydrogène vert.

Les deux véhicules rétrofités par Hyliko – un porteur plateau grue de 26 tonnes opéré par le Groupe Berto et un tracteur 44 tonnes, opéré par Labatut LVI – sont les premiers des 100 véhicules projetés par POINT.P d’ici 2030.

“Ce projet de rétrofit hydrogène marque une étape décisive dans notre démarche de décarbonation, mais aussi plus largement à toute la filière transport, qui bénéficiera de ce travail de recherche et développement pour accélérer sa transition énergétique zéro émission. Pour POINT.P, cette démarche faisait sens avec notre trajectoire de décarbonation multi-énergies d’ores et déjà entamée. En collaborant étroitement avec Hyliko et nos partenaires Groupe Berto et Labatut LVI, nous démontrons que la transition vers des mobilités lourdes zéro émission est non seulement possible, mais rapide dès lors qu’elle est portée par une collaboration investie et ingénieuse » a déclaré Stéphane Zaouch, Responsable Coordination Transport sur Ventes de POINT.P.

Les deux camions, qui bénéficient d’une autonomie de deux jours et d’un temps de remplissage pour atteindre leur plein de moins de vingt minutes, ont des performances semblables au diesel.  

Le rétrofit est une opération consistant à transformer un camion diesel en camion à motorisation hydrogène, en remplaçant les éléments spécifiques au moteur thermique (essence ou diesel) incluant le réservoir, la ligne d’échappement pour le remplacer par un bloc hydrogène (réservoirs H2, batteries, pile à combustible). « En favorisant le réemploi de camions usagés, le rétrofit permet d’acquérir un véhicule en accord avec les nouvelles règlementations dans un délai nettement plus court que les camions neufs tout en limitant la production de nouveaux composants, et donc notre empreinte carbone » indique Hyliko.

Hervé Rébillon
Les derniers articles par Hervé Rébillon (tout voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *