Actu

Trump gracie Levandowski accusé d’avoir volé des documents sur le camion autonome à Google

Anthony Levandowski ne purgera pas sa peine de 18 mois de prison. Trump l’a gracié hier. Le franco-américain était accusé d’avoir volé pas moins de 14 000 dossiers liés aux véhicules autonomes à Waymo (Google) qui l’employait. Il avait créé en 2016 Otto spécialisé dans le camion autonome, start-up qui avait été rachetée peu de temps après par Uber.

Un juge avait qualifié son acte de « plus grand crime de secret commercial jamais connu au monde. » Levandowski aurait ainsi transféré plus de 14 000 fichiers Google sur son ordinateur portable personnel avant de quitter le groupe. Ces documents comprenaient des calendriers de développement et des conceptions de produits dans le programme de véhicules autonomes de Google. Il avait notamment dérobé les plans du système LiDAR (pour Light Detection And Ranging) que l’on retrouve sur les camions autonomes dont il s’est fait une spécialité avec sa société Otto.

Waymo a rapidement poursuivi son concurrent Uber qui avait acheté Otto, l’accusant d’avoir récupéré des informations confidentielles. En mars dernier, Levandowski avait plaidé coupable. Dans l’accord, il avait accepté une amende de 250 000 dollars et une peine d’emprisonnement maximale de 10 ans. Pour raison de santé, le franco-américain n’avait pas purgé sa peine. Ses avocats avaient plaidé pour 12 mois de détention à domicile, estimant qu’une peine de prison serait une «condamnation à mort» en raison de la pandémie de la COVID et surtout de ses antécédents de maladie respiratoire.

La Maison Blanche a déclaré que la grâce était soutenue par le milliardaire et ancien donateur de Trump, Peter Thiel, avant d’ajouter : « Levandowski est un entrepreneur américain qui a dirigé les efforts de Google pour créer une technologie de conduite autonome. Il a plaidé coupable à un seul chef d’accusation criminel découlant d’un litige civil. Notamment, son juge de condamnation l’a qualifié d ‘«ingénieur brillant et révolutionnaire dont notre pays a besoin». Levandowski a payé un prix important pour ses actions et prévoit de consacrer ses talents à faire avancer le bien public. »

«Ma famille et moi-même sommes reconnaissants de cette opportunité d’aller de l’avant, et reconnaissants au président et à ceux qui m’ont soutenu et ont plaidé en ma faveur», a tweeté Anthony Levandowski.