Actu

Disparition des restos routiers : FO Transport écrit à Borne

FO Transport lance un cri d’alarme concernant les restaurants routiers qui ferment les uns après les autres. Il ne resterait qu’un millier d’établissements en France. Le syndicat qui a écrit à Elisabeth Borne demande à la première ministre de déclarer les restaurants routiers d’utilité publique.

« Pendant ces crises, les restaurant routiers (logotés ou non) ont joué un rôle capital dans cette chaine logistique. Car pour ceux que nous avons réussi à faire ouvrir, ceux-ci disposaient évidemment de parking, restauration et lieu d’hygiène » rappelle le syndicat qui évoque par « logotés ou non » les restaurants à l’enseigne Les Routiers. « L’ensemble de la profession, des Français peuvent leur dire un grand Merci. Car non seulement ils ont travaillé dans des conditions très difficiles, avec énormément de contraintes, mais sans eux pas de ravitaillement » a-t-il ajouté dans son courrier.

FO Transport demande ainsi de déclarer les restaurants routiers d’utilité publique. « Cela leur permettra, par des aides diverses, de continuer à œuvrer, comme les conducteurs routiers, à la vie de la nation » souligne-t-il.

Hervé Rébillon
Les derniers articles par Hervé Rébillon (tout voir)

One Response

  1. Oui les resto routier sont pratique et sympa mais malheureusement ils sont devenus bien trop cher 16 euros a 22 euros plus la douche et si tu veux te boire un coup la note grimpe et il faut dire pour les fréquenter régulièrement que l’orsque les anciens partiront a la retraite les routiers fermerons également car la vérité est que les nouveaux chauffeurs les jeunes ne sont pas du tout dans se model ils préfèrent manger dans le camion ou mac do et compagnie et garder leurs frais de route et la qualité c’est énormément dégradé.

Comments are closed.