Actu

Quand le ministre des transports s’oppose aux mégacamions et défend le vélo à Bruxelles

Patrice Vergriete, le ministre délégué aux transports, a officiellement annoncé hier l’opposition de la France aux mégacamions devant ses homologues européens. Le représentant français a cependant mis en avant le vélo pour décarboner le transport.

Le Conseil informel des ministres européens en charge des transports a été l’occasion pour les ministres d’échanger sur les sujets bilatéraux mais également sur les négociations européennes en cours. « Cela a permis d’engager des réflexions pour prendre en compte la position française hostile à la circulation internationale des méga-camions dans le cadre des négociations en cours de la directive poids et dimensions » a précisé le ministère des transports.

Concernant les infrastructures du réseau transeuropéen de transports (RTE-T), Patrice Vergriete a relevé la nécessité de prendre des mesures pour renforcer leur résilience dans un contexte de bouleversements climatique et géopolitique sans précédent, et a appelé à en tenir compte en termes de financements liés.

« Le secteur des transports doit plus que jamais se renouveler pour répondre aux crises climatiques et géopolitiques. Je souhaite travailler avec l’ensemble des pays européens et la prochaine Commission pour tracer cette voie tant sur le fond qu’en termes d’accompagnement financier. » a indiqué le ministre français.