Actu

Volvo publie un bénéfice en baisse de 46% en 2020

Volvo a publié hier un bénéfice net annuel de 19,3 milliards de couronnes (1,9 Md€) contre 35,9 milliards un an plus tôt, et ce, malgré une reprise au cours du deuxième semestre. Ses ventes ont baissé de 22% à 338 milliards de couronnes (33,4 Md€).

« Nous avons dû faire face à des fluctuations spectaculaires de la demande en raison du virus, » a expliqué Martin Lundstedt, le PDG du groupe.

Le constructeur est toutefois parvenu à largement réduire ses coûts (-20%). “Nous avons considérablement amélioré notre flexibilité en termes de volume et de coûts, qui étaient des facteurs cruciaux pour la résistance de nos revenus en 2020”, s’est félicité le groupe dans un communiqué.

Au cours du second semestre, le groupe a repris des couleurs, porté par une reprise de son activité sur ses marchés. “L’utilisation des camions a augmenté lorsque les restrictions liées au Covid-19 ont été assouplies au cours de l’été, cette évolution s’est poursuivie au cours des troisième et quatrième trimestres”, a expliqué le groupe.

A lire aussi : Volvo Trucks France continue sa transformation digitale

Sur la période octobre-décembre, les ventes nettes du groupe se sont élevées à 96,9 milliards, un résultat conforme à celui de 2019. Pour 2021, le groupe prévoit “des perturbations de la production et une augmentation des coûts au moins pour le premier trimestre”. Dans le même temps, Volvo a augmenté ses prévisions annuelles pour sa branche poids-lourds en Europe, en Amérique du Nord et au Brésil.

Hervé Rébillon
Les derniers articles par Hervé Rébillon (tout voir)