Actu

Accidents de la route liés au travail : la baisse des décès de routiers parmi les plus fortes

Les accidents de la route liés au travail ont provoqué la mort de 356 personnes en 2020, un nombre en baisse de 12 % par rapport à 2019. Le nombre de conducteurs routiers tués est aussi en baisse, pratiquement divisé par deux : 33 ont trouvé la mort l’an passé contre 40 en 2019.

« Le risque routier professionnel est resté en 2020 un risque professionnel majeur » indique le gouvernement qui a publié hier les derniers chiffres. 356 personnes ont ainsi été tuées contre 406 personnes en 2019. Ces accidents ont représenté 31 % des accidents du travail mortels.

Au total, « 49 828 personnes ont été victimes d’un accident de la route lié au travail, dont 11 656 » d’un « accident de mission ». Le chiffre est en recul de 18 % pour les accidents de mission et de 11 % pour les accidents de trajet entre le travail et le lieu de domicile.

En 2020, sur 45 100 accidents corporels, 2 300 accidents ont impliqué des poids lourds (sans qu’ils soient responsables) (contre 3 000 en 2019 et contre 3 500 en 2010). Le taux de présence des poids lourds (nombre d’accidents par milliard de kilomètres parcourus) est proportionnellement inférieur à celui des voitures. Les accidents routiers impliquant les 2 roues (motos, cyclomoteurs, vélos) sont au nombre de 21 700.

Le nombre de tués (utilisant un poids lourd) a chuté en 10 ans (-50%) passant de 65 à 33 morts (contre 479 décès chez les motards et 185 chez les cyclistes et utilisateurs de trottinettes). Les poids lourds sont proportionnellement moins présents dans les accidents que ne le supposerait leur participation à la circulation générale, mais les accidents en question sont plus graves.

Hervé Rébillon
Les derniers articles par Hervé Rébillon (tout voir)