Actu

JO 2024 : certains poids lourds autorisés à rouler le dimanche

Un arrêté publié hier dimanche au Journal Officiel autorise des dérogations pour les poids lourds qui desservent des sites olympiques de rouler aussi le dimanche, jour interdit habituellement. La période va du 1er mai au 31 octobre prochain.

Cette autorisation temporaire concerne aussi bien les livraisons des sites de compétitions ou le transport de linge pour les hôtels ou encore l’évacuation des déchets. La dérogation concernera les poids lourds approvisionnant les sites «dûment identifiés» par le comité d’organisation des Jeux 2024. Les transporteurs devront présenter un justificatif en cas de contrôle.

Rappelons que les véhicules de plus de 7,5 tonnes n’ont normalement pas le droit de circuler à partir de 22 heures les samedis et veilles de jours fériés, et jusqu’à 22 heures les dimanches et jours fériés.

L’autorisation de circuler sera étendue à d’autres transports en Île-de-France et dans les départements limitrophes, mais sur une période plus restreinte autour des Jeux olympiques puis paralympiques, du 19 juillet au 16 septembre 2024. Sont concernés les «véhicules transportant exclusivement des denrées et produits destinés à l’alimentation humaine et animale, à l’hygiène et à la santé humaine ou animale», ceux «assurant l’approvisionnement en linge propre et l’évacuation du linge sale des structures hôtelières» et les «véhicules assurant le transport pour l’évacuation des déchets».

Même s’il allège les interdictions d’un côté, l’Etat a décidé d’un autre côté de limiter la présence de camions sur les routes pendant les pics de circulation des vacances solaires. Un arrêté interdit ainsi la circulation des poids lourds de 7 heures à 19 heures «les samedis 6 juillet, 20 juillet, 27 juillet, 3 août, 10 août, 17 août et 24 août 2024 […] sur tout ou partie du territoire national». Un autre texte interdit par ailleurs aux cars transportant des enfants de circuler sur de longues distances «aux dates où le trafic routier prévisionnel est le plus important» (samedis 27 juillet et 3 août). Ne sont pas concernés «les véhicules opérant des transports en commun d’enfants à destination ou en provenance d’une manifestation en lien officiel avec les Jeux olympiques 2024».