Actu

L’activité du transport routier en perte de vitesse

Fin 2023, l’activité du transport routier a enregistré une forte baisse, selon le baromètre de la FNTR qui relaie l’avis des transporteurs. Upply est plus optimiste pour 2024 pariant sur une reprise de l’économie.

Le baromètre de la FNTR reste au même niveau que celui du trimestre précédent mais très en-dessous de sa moyenne à long terme. « Cette situation est due principalement à la baisse des volumes et des marges des entreprises qui se dégradent, à cause, notamment, de la forte augmentation des coûts » commente la FNTR.

55% des chefs d’entreprise marquent leur insatisfaction au regard de la situation actuelle de leur entreprise. Ils considèrent que la dégradation de l’activité du secteur va s’amplifier au 1er trimestre 2024.

Selon Upply , le secteur du transport routier doit faire face « au retournement de conjoncture, tout en composant avec l’imprévisibilité de ses coûts ou les impératifs de décarbonation ». Les dernières données indiquent aussi que le TRM européen est pénalisé par la faiblesse de l’économie allemande.

Pour 2024, Upply pense que l’économie européenne devrait reprendre lentement, mais plutôt en fin d’année, avec le redémarrage de la consommation. Sur le terrain des taux de fret, les prix devraient continuer à lentement baisser début 2024 avant une remontée due à la reprise et aux coûts élevés supportés par les transporteurs.