Actu

Plan de sobriété énergétique : l’éco-conduite pour le TRM

Réunis autour d’Agnès Pannier-Runacher, ministre de la Transition énergétique, et Clément Beaune, ministre délégué chargé des Transports des ministres, les principaux acteurs, gestionnaires et opérateurs du secteur des transports, ont fait un point d’étape sur le Plan de sobriété et les mesures. Le gouvernement propose de développer l’éco-conduite pour le transport routier.

Les plans de sobriété reposent notamment sur le pilotage de la consommation énergétique, la sensibilisation et l’adoption de gestes simples au quotidien (baisse du chauffage, économies d’éclairage, mise en veille des écrans, covoiturage, autopartage, etc.)

Plusieurs mesures spécifiques au secteur des transports ont été mises en place. Par exemple, pour le ferroviaire, il a été décidé de mettre en place des marches économiques en heure creuse. Dans les ports, ont été proposées une diminution de la vitesse de transit et l’optimisation des déplacements des dragues.

Pour les entreprises du transport de marchandises, rien vraiment de nouveau puisque les mesures proposent des formations à l’éco-conduite pour les conducteurs ou encore l’optimisation des livraisons. « Des bilans sont en train d’être réalisés dans les différentes entreprises. Les premières remontées montrent de réelles baisses de la consommation énergétique » indiquent les deux ministères.