A (RE)VOIR Actu

Conflit : des centaines de routiers ukrainiens bloqués en dehors de leur pays

Plusieurs centaines de routiers ukrainiens réalisant du cabotage seraient bloqués en Europe ne pouvant pas rentrer dans leur pays. La plupart travaillent pour des transporteurs lituaniens basés en Belgique et en Allemagne. Plusieurs associations humanitaires et fédérations de transporteurs ont annoncé qu’ils proposeraient aux routiers de laisser leur camion en toute sécurité dans des entreprises de transport s’ils veulent repartir en Ukraine.

A la frontière entre l’Ukraine et la Pologne, le chaos s’est installé. Le flux de voitures ne cesse d’arriver de tout le pays, les habitants fuyant la guerre. Et des centaines de poids lourds en provenance de toute l’Europe restent bloqués, les autorités ukrainiennes refusant de les laisser passer. Seuls les camions transportant de l’aide humanitaire ont droit de passage.

Plusieurs fédérations de transport routier et des organisations syndicales ont signalé le cas de nombreux routiers ukrainiens bloqués en Grande-Bretagne, en Belgique et en Allemagne à bord de leur camion ne pouvant regagner leur entreprise dans leur pays. Ils travaillent tous pour des transporteurs lituaniens. Par solidarité, des transporteurs se sont manifestés afin de leur proposer de garder leur camion le temps que le conflit se passe. Ce qui permettrait aux conducteurs de retourner en Ukraine sans s’inquiéter pour leur véhicule.

L’aide humanitaire par la route

L’aide humanitaire devrait être acheminée par la route, essentiellement par camions, l’espace aérien étant fermé. La Croix Rouge turque a décidé d’envoyer un convoi d’une dizaine de poids lourds pour apporter aliments mais aussi des tentes. Des véhicules de restauration rapide devraient aussi rejoindre l’Ukraine. 22 autres pays européens et du monde entier achemineront les colis d’urgence dans des pays limitrophes comme la Pologne avant que des camions prennent le relais.

Hervé Rébillon
Les derniers articles par Hervé Rébillon (tout voir)