Actu

L’IRU demande d’abaisser l’âge minimum de conduite pour les conducteurs de car

Dans un courrier, l’IRU et les Opérateurs européens de transport de passagers (EPTO), qui représentent les opérateurs privés de transport de passagers, ont demandé à la prochaine Présidence suédoise du Conseil de l’UE de veiller à ce que la directive révisée de l’UE sur le permis de conduire fixe l’âge minimum de conduite des conducteurs professionnels d’autobus et d’autocar à 18 ans. L’UE pourrait bientôt manquer quelque 100 000 conducteurs d’autobus et d’autocars.

L’âge minimum des chauffeurs d’autobus et d’autocars se situe entre 21 et 24 ans dans la plupart des pays de l’UE, « ce qui constitue un énorme obstacle pour attirer les gens après l’école » indique l’IRU. L’âge minimum peut également varier au sein d’un pays, en fonction des réglementations locales, des exemptions et des règles de licence.

« Si nous voulons vraiment réduire l’empreinte carbone et environnementale du secteur, nous devons aider les gens à abandonner les voitures particulières pour les transports collectifs. Mais nous avons besoin de plus de chauffeurs professionnels pour que cela se produise. Les lignes de transports en commun sont déjà interrompues en raison du manque de chauffeurs a précisé Raluca Marian, directrice du plaidoyer de l’IRU auprès de l’UE. “Utiliser la révision en cours de la directive européenne sur le permis de conduire pour fixer l’âge minimum pour tous les conducteurs professionnels à 18 ans est un moyen d’ouvrir la profession à davantage de jeunes”, a-t-elle ajouté.

Pour faire face structurellement à la pénurie de chauffeurs, les opérateurs doivent attirer de nouveaux chauffeurs et réduire l’âge moyen de la profession. Seuls 5 % des conducteurs d’autobus et d’autocars ont 25 ans ou moins. En supprimant les obstacles à l’accès pour les jeunes et en abaissant l’âge minimum pour conduire, le secteur peut combler le fossé entre l’école et la roue et rajeunir la profession. Une telle action devrait doubler la part des conducteurs de moins de 25 ans d’ici 2030.