Actu

L’usine ZF d’Andrézieux-Bouthéon change de mains

ZF

L’usine ZF d’Andrézieux-Bouthéon (Loire) qui fabrique les boîte manuelles et robotisées de milieu de gamme autour des 1100Nm de couple en entrée de boîte (ZF Ecomid, ZF EcoTronic mid) change de mains et passe dans le giron du groupe Belge Dumarey -ex Punch-.

Le communiqué de presse du groupe Dumarey Powerglide spécialisé dans les transmissions annonce que l’usine d’Andrézieux-Bouthéon poursuivra les productions pour ZF jusqu’en 2027. C’est une petite révolution culturelle pour le groupe Dumarey (ex-Punch) puisqu’il se positionne désormais sur le marché des transmissions pour véhicules industriels.

Né dans le domaine de l’estampage et de l’emboutissage il y a une cinquantaine d’années, le groupe familial Belge avait entamé sa diversification en 2013 en reprenant l’usine de boîtes automatiques de GM sise à Strasbourg puis les bureaux d’études que celui-ci avait laissé en Italie suite au « divorce » avec Fiat/FCA.

Depuis, au gré des opportunités liées au cessions et fermetures d’usines (GM) Punch a pris du poids. Il avait fait une offre de reprise pour l’usine Ford de Blanquefort, que Ford avait refusé, le géant américain préférant fermer l’usine. Mais il ne coupe pas tous les ponts avec les « vendeurs ». C’est ce groupe qui commercialise en Europe la pile à combustible de l’américain GM via Punch Hydrocells. C’est le même qui, reprenant les usines ex Fiat /FCA de Turin, va réaliser pour Renault Automobiles les prochains moteurs Diesel des nouveaux Renault Master.

Quant aux liens avec ZF, ils ne datent pas d’aujourd’hui : Dumarey Powerglide (ex-Punch) réalise à Strasbourg la fameuse boîte 8 rapports de ZF (BMW, Alfa-Romeo, Iveco) servant de base à la ZF PowerLine vedette des nouveaux DAF XB et derniers modèles Renault Trucks D. Le site d’Andrézieux-Bouthéon (Loire) emploie 300 salariés. Le groupe Dumarey n’a pas fini ses « emplettes » puisqu’il devrait conclure le rachat d’ici à la fin de l’année 2023 des activités de Vitesco Technology à Fauglia et San Piero a Grado (Toscane, Italie) spécialisées dans la mécatronique, les injecteurs et les systèmes de post-traitement des gaz d’échappement pour les moteurs à allumage commandé.

Le groupe ne fait pas mystère de ses développements autour de l’hydrogène carburant pour moteurs à combustion interne.