Actu

Confinement : le transport routier de nouveau oublié

Le confinement Acte 1 n’aura pas servi à grand-chose. Alors qu’un nouveau confinement a débuté à minuit en France, les premières difficultés rencontrées par les conducteurs routiers et les transporteurs réapparaissent. De crainte de revoir le manque de restauration ressurgire, la CFDT Route demande à ce que les relais routiers restent ouverts.

Alors que la liste des entreprises pouvant continuer à avoir une activité se peaufine, le transport routier est, une nouvelle fois, mis à l’écart. Le gouvernement a oublié que les camions ne font pas que rouler sur l’asphalte. Les femmes et les hommes qui les conduisent doivent aussi se nourrir, se laver et se reposer. Plusieurs restaurants contactés par TRM24 alertent sur le fait que les préfets ne les ont pas autorisés à rester ouverts.

La CFDT Route exige du ministère des transports « de considérer ces établissements comme essentiels en les conservant ouverts pour que ces salariés qui ont subi des conditions de travail déplorables lors du premier confinement puissent assurer les missions en bénéficiant d’accès à l’hygiène et la restauration dans le strict respect des règles sanitaires. »

Hervé Rébillon
Les derniers articles par Hervé Rébillon (tout voir)

2 Responses

Comments are closed.