Camion autonome

Les 1ères commandes de camions autonomes aux US

Les Etats-Unis seraient-ils en avance par rapport à l’Europe sur les camions autonomes ? Navistar associé à l’américano-chinois TuSimple a reçu près de 7 000 commandes fermes du futur International LT totalement autonomes qui devaient rouler en 2024, soit dans 3 ans.

« Ces premiers chiffres de réservation reflètent l’appétit suscité par la technologie de conduite autonome dans les applications longue distance », a déclaré Bob Walsh, vice-président des technologies émergentes, de la stratégie et de la planification chez Navistar.

Plusieurs transporteurs et entreprises logistiques comme Penske, Schneider et US Xpress n’ont pas hésité à commander au total 6 775 véhicules qui seront dotés du système de conduite autonome (niveau 4) de TuSimple et produits par Navistar. Une cinquantaine de camions circulent déjà en test dans l’Arizona, le Nouveau-Mexique et le Texas.

US Wpress collabore déjà avec TuSimple depuis deux ans. La société connait bien le système de conduite autonome. « Nous travaillons avec TuSimple depuis 2019, et nous les considérons comme le leader incontesté de la technologie du camionnage autonome, c’est pourquoi US Xpress est parmi les premiers en ligne pour les réservations », a déclaré Eric Fuller, président-directeur général d’US Xpress. « La technologie autonome est complémentaire aux autres investissements que nous avons réalisés pour élargir notre portefeuille de services à l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement. »

TuSimple n’exclut pas de travailler avec d’autres constructeurs, il pourrait vendre son système de conduite autonome dédié aux camions longue distance

Hervé Rébillon
Les derniers articles par Hervé Rébillon (tout voir)