Actu

L’UE propose d’alléger les contrôles pour réduire les tensions en Irlande du Nord

Irish Ferries Calais Douvres

L’Union européenne a proposé à Londres d’alléger les contrôles sur une partie des marchandises destinées à l’Irlande du Nord dans le but de réduire les tensions avec la province britannique sur les approvisionnements à la suite du Brexit.

Tenue pour responsable par Londres des difficultés d’approvisionnement dans la province britannique, la mise en œuvre du protocole nord-irlandais, conclu dans le cadre du traité de Brexit, empoisonne depuis des mois les relations entre Londres et Bruxelles.

« Ces propositions sont notre réponse sincère aux inquiétudes en Irlande du Nord », a précisé le vice-président de la Commission Maros Sefcovic qui rencontre ce vendredi le secrétaire d’Etat britannique David Frost. « Les contrôles pourraient être réduits d’environ 80 % et les formalités douanières de 50 %, créant une sorte de « voie rapide » pour ces produits, a souligné le représentant européen.

Quelles marchandises seront concernées ? « La mesure concernerait un large éventail de marchandises provenant de Grande-Bretagne et consommées en Irlande du Nord », indique un communiqué sans préciser la nature des marchandises.

La principale condition imposée par Bruxelles est la garantie que les marchandises concernées n’aillent qu’au Royaume-Uni et non dans l’Union européenne. Elle propose l’instauration d’une étiquette indiquant qu’ils sont destinés à la vente « uniquement » sur ce territoire.

(avec agences)