Actu

AFTRAL forme les conducteurs de voyageurs dès 18 ans

Depuis le 30 avril, un nouveau décret ouvre la conduite des bus et cars aux jeunes dès 18 ans au lieu de 21 ans. Réactive, l’AFTRAL propose d’ores et déjà le Titre Professionnel (TP) de Conducteur de transport en commun sur route (CTCR) partout en France pour les jeunes à partir de 18 ans.

L’AFTRAL parle d’une « avancée majeure pour le secteur du Transport Routier de Voyageurs ». L’organisme de formation se félicite de la sortie de ce nouveau décret, « résultat d’une demande portée par la Profession depuis de nombreuses années. Il va permettre de répondre à la demande des entreprises de recruter des jeunes dès 18 ans et ainsi de développer l’apprentissage du métier auprès des plus jeunes. »

Une évolution largement anticipée au sein des équipes pédagogiques et des centres d’AFTRAL pour adapter les formations aux plus jeunes et leur faire connaître les facettes du métier de conducteur en transport de voyageurs. « Ainsi, nous pouvons dès à présent accueillir ces jeunes publics sur nos stages » tient à préciser l’AFTRAL.

Le Titre Professionnel (TP) de Conducteur de transport en commun sur route (CTCR) proposé par AFTRAL partout en France, pourra ainsi être suivi par des jeunes à partir de 18 ans, en alternance ou en continu. Toutefois, le passage du permis « sec » ne permet pas d’obtenir cette dérogation d’âge.

Une fois leur « TP » validé et leur permis en poche, les jeunes de 18 à 20 ans pourront en particulier effectuer des services sur des lignes régulières à condition que celles-ci fassent moins de 50 km de long, ce qui représente une situation fréquente.

« C’est une bonne nouvelle pour mieux répondre aux besoins actuels de recrutement, qui devraient connaître une augmentation dès lors que les services de transport, perturbés par les mesures COVID, pourront reprendre normalement » conclut l’AFTRAL, « rappelons que chaque année, les besoins de recrutement du secteur du transport de voyageurs urbain et interurbain est de près de 14 200 postes sur le territoire national. »