Camions

Le concept Renault Trucks Oxygen décliné en 26 t de PTAC

Après le camion Oxygen de 19t vu à Solutrans 2023 sur le stand Renault Trucks, voici un troisième exemplaire cette fois-ci en variante 3 essieux de 26t. La chaîne de supermarchés néerlandaise Jumbo et le logisticien SVZ vont mettre en service à la rentrée d’automne cee camion électrique Renault Trucks Oxygen.

Ce troisième exemplaire se distingue des précédents opérés par Geodis par le fait qu’il est décliné en variante 3 essieux de 26 tonnes de capacité. Destiné à un usage urbain, il est évidemment doté de 2 essieux directionnels. Il conserve la physionomie atypique de cette série de camions laboratoires à savoir une cabine basse étroitement dérivée des Renault Trucks D. Bien que d’un PTAC de 26 t il conserve la cabine étroite de 2100 mm de largeur ce qui explique le déport impressionnant des mâts porte-caméras. Le volume de chargement est conçu pour l’emporte de 25 rolls ce qui explique la longueur limitée à 10 m hors-tout.

Autre différence, il est ici carrossé en véhicule sous température dirigée et non plus en fourgon pour fret sec et messagerie. Il sera exploité à partir du mois d’octobre 2024 à Amsterdam pour le compte des entreprises néerlandaises Jumbo (une importante chaine de supermarchés flamande) et SVZ (transporteur spécialisé dans les produits frais des points de vente Jumbo aux Pays-Bas).

Par rapport à un Renault Trucks D E-Tech, les camions-concept Oxygen se distinguent par une cabine abaissée de 20cm afin de faciliter les montées et descentes, son système de rétrovision par rétrocaméras (fourni par VisionSystems), le montage d’une porte coulissante de type autobus côté droit. L’habitacle se distingue des modèles de série par son immense écran tactile de 15 pouces servant à la fois à l’affichage de l’environnement (vision à 360°) et au pilotage des fonctionnalités de bord. Par rapport à un Renault D E-Tech de série, le plancher est ici plat.

Détail amusant : le revêtement de sol est entièrement garni de moquette. Outre le rappel au milieu automobile, les responsables de projet chez Renault Trucks évoquent un gain acoustique. Reste à savoir si celle-ci vieillira bien, et si elle répond à un usage intensif en véhicule industriel.  

Aucun changement par rapport aux Renault Trucks D E-Tech de série en ce qui concerne la chaîne cinématique électrique. Il embarque ici 282kWh de batteries NCA (nickel cobalt aluminium) à refroidissement liquide. Le roulage dans Amsterdam ne devrait pas être trop sollicitant et les tournées sont prévues pour un maximum de 150km quotidiens. Oxygen est un bon support de communication pour Renault Trucks face l’arrivée de nouveaux entrants ambitieux comme le champion des réseaux sociaux Volta Trucks ou le plus discret mais non moins ambitieux Irizar ie Truck.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *